Articles

Affichage des articles du 2009

Jésus et la pécheresse

Image
A partir de l’évangile de Jésus selon Luc (7, 36-50).


Par Eve Fouquet, artise peintre, site: www.etincelledevie.fr


En lisant récemment cet évangile, j’ai été frappée par toute la dimension tantrique de cette situation, ainsi qu’un message clair de Jésus. J’ai pressenti un appel à différentes initiations centrées sur le féminin sacré, ainsi qu’une magnifique allégorie où Jésus nous invite aux noces intérieures du féminin et du masculin.

Empreinte d’une joie éclairant ma passion, cet évangile m’a d’abord traversé en profondeur puis poussé à la plume pour essayer de laisser trace de cette méditation. S’il est vrai que les textes sacrés parlent à chacun de façon différentes, voiçi ce qu’il m’a dit :

Que fait cette femme « pécheresse »qui vient chez le pharisien alors que Jésus est invité à table chez lui ? Elle vient avec un flacon d’albâtre et baigne les pieds de Jésus de ses larmes. Elle pleure et ses larmes sont des larmes d’amour. Elle est femme, et verse l’eau de son féminin profond, …

Une vision hormonale de nos relations

Image
Nous avons de plus en plus de connaissances sur ce qui se passe dans notre crâne lors de nos relations amoureuses. J’ai trouvé ce texte présenté ici, sur le web. Il date de 2005, mais il présente les choses avec simplicité et je trouve un peu d’humour.. Du point de vue la Spirale Dynamique, cette vision est très Orange, en mettant l’accent non pas sur ce qu’on vit mais sur les mécanismes physiologiques qui supportent ce qu’on vit, c’est à dire, si l’on reprend la terminologie d’AQAL (la pensée Intégrale de Wilber, cf. le blog www.visionsintegrales.com), sur le quadrant individuel-extérieur (en haut à droite).

Le texte qui suit représente une vision assez mécaniste de notre fonctionnement. Mais en même temps, il est fondamental de reconnaître cela en nous, car cela fait partie intégrante de notre mode de fonctionnement.. Nous sommes gouvernés par nos hormones (nous sommes addictés à certaines hormones qui dirigent notre comportement) et ce sont nos neurones qui font que nous percevons, …

L'homme est il condamné à désirer

Le désir est un élément essentiel de la sexualité. Voici un texte issu d’un devoir de philo d’un lycéen de terminale S, Henrax, 16 ans. Le sujet était simplement “l’homme est-il condamné à désirer”. J’ai trouvé le texte si pénétrant et le développement tellement bien fait pour un jeune de cet âge, que je lui ai demandé la permission de le mettre sur ce blog.. Une remarque: il faut interpréter “l’homme” comme “l’être humain”... J’aurais ensuite deux ou trois petites remarques que je publierai dans un autre billet sur ce blog..

---------------------------------------------

Le désir est un sujet qui, depuis l’aube de la philosophie, porte singulièrement à controverses. Bien que certains, tels Calliclès, opposés à Socrate dans le Gorgias de Platon, prônent le désir et le fait de « donner à chaque désir qui pourra lui venir la plénitude des satisfactions », le désir, généralement considéré comme l’expression d’un manque, est couramment critiqué et combattu par les sagesses et philosophies …

Catherine Solano: Une sexologue fun et sans tabous

Image
Lors de l'émission Bien-être, animée par la délicieuse Charlotte Savreux, qui passera le mercredi 15 avril sur Direct8, j'ai rencontré Catherine Solano. Médecin, sexologue, elle a écrit de nombreux livres pour aider chacun à avoir une sexualité plus épanouie. Je vous conseille en particulier son site: http://www.pannes-sexuelles.com/ qui porte, comme son nom l'indique, sur tous les petits problèmes sexuels que l'on peut rencontrer : panne d'érection, éjaculation précoce, frigidité, etc..
Je vous conseille aussi ses livres, car son approche de la sexualité est faite de légèreté et de profondeur, d'humour et de simplicité.. Elle prône une sexualité, vivante, débridée, chaleureuse, créative, simple et sans tabous. Je suis tout à fait en accord avec ce qu'elle dit et écrit..

En effet, la sexualité, ce n'est pas seulement un plaisir, ou une décharge hygiénique, c'est, comme je le dit souvent sur ce blog, l'un des moyens les plus simples pour entrer dan…

La voie d'Eros

Image
Qu’est ce qui est le plus près de l’élan spirituel, qui nous fait oublier nous mêmes pour nous pousser à nous tourner vers quelque chose qui est au delà de nous mêmes? Qu’est ce qui nous fait peur, nous attire, nous inspire et nous impulse dans une grande part (pour ne pas dire la totalité) des activités de notre vie? l’élan sexuel tout simplement.

Le sexe est une pulsion de vie qui a besoin de la relation pour exister. Cela n’est pas vrai pour la faim ou la soif par exemple que l’on peut épancher seul. Mais le sexe n’existe pas sans la relation à autrui. Même la masturbation met en jeu l’autre dans le fantasme ou la vision d’images érotiques. Le sexe n’est pas non plus un besoin: on n’a pas besoin d’avoir de relations sexuelles pour vivre. Même si une sexualité épanouie transforme n’importe quel être triste et gris en une personne joyeuse et colorée, elle n’est pas nécessaire à notre survie. Sans le sexe, les moines et les nonnes vivent. Et pourtant, sans la sexualité de nos ancêtres…

L'extase divine: une voie féminine vers l'éveil

Deux événements me poussent à écrire cet article: d’une part le dernier exemplaire du monde des religions, qui porte sur “la femme dans les religions”, et le dernier commentaire de Dominique D. à mon post “La tragédie de l’homme”, avec lequel je suis tout à fait d’accord. Il écrit:
J'ai lu en diagonale un article de Andrew Cohen, que certains considèrent comme un enseignant spirituel, que les femmes avaient un égo plus fort que les hommes.En effet, Andrew Cohen dit, dans le magazine What is Enlightment sur le développement spirituel des femmes que les femmes ont une plus grande réticence que les hommes à aller au delà de l’ego... En fait, c’est surtout dû au fait qu’Andrew Cohen ne comprend rien à l’essence du féminin, et qu’il ne connait que la manière yang du dépassement, la voie de l’action et de l’héroïsme, avec le risque, comme je l’ai dit dans un autre post “Andrew Cohen à 50%” (sur un autre blog “visionsintegrales”) d’avoir oublié le féminin :
Il [Andrew Cohen] manque à son s…