jeudi 1 novembre 2007

Questions posées par Sexologie Magazine #1

Sexologie Magazine m'a interviewé en Avril 2007 sur mon livre l'Amant Tantrique.. On peut trouver l'interview à cette adresse.

En attendant, je place ici les questions qui m'ont été posées, ainsi que les réponses que j'ai donné..

1 Qu'est-ce qui manque le plus aux hommes sur le plan de la sexualité?
Globalement savoir unifier les pôles masculins et féminins. Mais le processus diffère en fonction de chaque homme. Dans mon livre je distingue les hommes yin des hommes yang. Les hommes yin sont plus dans la relation et les yang dans l'affirmation. La polarité fondamentale de pratiquement tout homme hétérosexuel, c'est la polarité yang. Si on ne peut pas la contacter, par inhibition souvent, par confusion entre violence et puissance surtout, on passe sa vie à essayer de survivre en justifiant et en contournant le fait de ne pas rencontrer sa puissance. Malheureusement, une fois qu'on a trouvé sa puissance yang, ou si l'on est naturellement un homme yang, on tend à en rester là, à oublier de s'ouvrir à l'autre, et tout particulièrement au féminin, à la femme.

2 Pensez-vous que l'organe sexuel le plus important pour les hommes comme pour les femmes est le cerveau?
C'est typiquement le genre de phrase qu'on voit écrit un peu partout et qui me fait hurler, car c'est issu d'une confusion totale entre les organes (que l'on possède et que l'on peut éventuellement changer) et le cerveau qui nous constitue.. Or, on est notre cerveau!! On ne peut pas dire qu'on possède un cerveau.. Le cerveau est l'organe le plus important pour toute les activités: tennis, pétanque, manger, et donc évidemment pour la sexualité.. Cela ne signifie rien: quand on a mal au pied, un influx nerveux part du pied et active une zone du cortex spécialisée dans la perception des pieds. Donc le cerveau est le lieu aussi de la douleur des pieds! En fait, il est tout pour nous car c'est la part matérielle de notre psyché, le "hardware" de notre psychisme.. Mais ce qu'on ressent c'est un vécu. C'est de l'ordre de la phénoménologie, pas du câblage neural.

Paul Ricoeur, très grand philosophe français, dans son dialogue avec Jean-Pierre Changeux, l'auteur de l'homme neuronal, nous met en garde d'utiliser une terminologie neurologique pour parler de ressenti et inversement. Il s'agit là de deux points de vue pour décrire un phénomène psychique. Cela est vrai aussi pour la sexualité: les sensations tactiles s'expriment sous la forme d'activation dans le cerveau, on les vit comme des sensations tactiles par comme des activations de paquets de neurones..
Justement, quand on passe dans le ressenti profond, on se rend compte que tout ce que nous vivons est situé dans notre corps: nos émotions sont situées dans le coeur ou le plexus solaire, notre puissance dans nos reins et notre bas ventre, notre ancrage dans le bas de notre pubis et dans nos jambes.. Evidemment tout cela correspond à des zones du cerveau, mais le vécu est corporel, comme la douleur.. C'est pourquoi, dans toute la littérature romantique on associe coeur et amour.. Le coeur est l'organe de l'amour du point de vue du ressenti, du point de vue phénoménologique (si l'on veut utiliser un terme savant).

Donc la question initiale n'a pas beaucoup de sens, même si elle est finalement assez intéressante dans ce qu'elle permet de dégager... Une question pourrait être: quel est l'organe le plus important dans la sexualité et la réponse tantrique serait: tout le corps, plus la rencontre des âmes et des esprits.. La sexualité tantrique c'est avant tout un alignement des énergies du sexe, du cœur et de l'âme.. Lorsqu'il y a union de ces trois aspects entre les deux partenaires, alors on entre dans un autre espace, hors du temps, ce que la bible appelle le Royaume de Dieu et que l'on décrit sous la forme d'extase cosmique dans le tantra..
Evidemment, un neurobiologiste vous dira que tout cela est le fruit d'une activité neuronale intense dopée par des neur de la dopamine, de la sérotonine et de la cytosine, et vous expliquera les centres du cerveau impliqués dans cette union. Mais cela ne vous dira rien sur ce que vous ressentirez vous!! Il ne pourra pas vous faire toucher du doigt cette impression d'orage interne qui s'exprime lors d'une montée extatique.. ça, il faut le vivre.. La bonne nouvelle c'est que tout le monde peut le vivre. Je peux le constater autour de moi..

1 commentaire:

NoX a dit…

Blog sympatique, merci M. le professeur, je suis en iut info :p, j'ai lu attentivement vos articles, et je prend au serieux vos louanges :d