Articles

Affichage des articles du 2007

Atman Project and Mind

Lu dans une présentation de Integral Spiritual Center, à propos d'une méditation guidée de Mahamudra.. il s'agit d'un lien entre méditation et le Atman Project (dont j'ai parlé ici)

As human beings, most of us take up an identity or selfing project—what Ken Wilber calls "The Atman Project"—which, unfortunately, obscures the gentle, subtle, delicate quality of knowing. The first step into the Mandala of Awakening is to go to the root of the whole situation, and look deeply at how we are related to our minds. Are we grasping onto the contents of our minds, and then turning them into the basis of self-identity? Or are we able to be freely with what is arising? Are we glued to samsara, wedded to the perception of being inside a human body and looking out at the world? Are we reacting against what is happening in this moment, or opening to it? Are we contracting along some story line internally, and externally, latching onto only one set of sense perceptions?

L'…

Schéma général de développement spirituel

Voici une synthèse et une réflexion concernant le développement spirituel intégral, à partir évidemment de Wilber + quelques apports et expressions personnelles... (ce message aurait pu tout aussi bien être posté sur mon autre blog (Visions Intégrales), mais j'ai hésité..

En voici, brossé à grands traits le schéma général:Le développement spirituel est fondé sur deux piliers : conscience et amour (ou compassion ou relation)Au niveau le plus haut, au niveau absolu, la conscience correspond à une
vision non duale, dans laquelle on constate :
Que l’on appartient à une évolution qui nous dépasse : on est seulement une petite « cellule » dans le grand tout.Cette évolution est liée à deux mécanismes : différenciation et intégration.L’amour est la partie qui relie (eros et agape dans la terminologie de Wilber) les êtres à différents niveaux.Chacun est porteur de lumière (conscience et amour), avec pour « mission » d’avancer dans cette voie et de participer à cette évolution Kosmique…

Interview de Psychologie Magazine

Psychologie magazine m'avait posé quelques questions à l'occasion de la sortie de leur numéro de Juillet 2007.
Voilà les questions qui m'ont été posées et les réponses in-extenso. C'est à partir de ces réponses que le journaliste a écrit une quinzaine de lignes dans le magazine.. Donc ici, il est complet!

1 Qu’est ce que la présence
Ce qu’on appelle présence, c’est cette attitude intérieure qui fait que l’on est totalement à ce que l’on fait, que l’on est totalement investi dans son action, sans qu’il y ait de réflexions ou de jugements qui viennent interférer ou se mettre entre soi et son acte. Cela nous met dans l’instant présent, car le mental, au travers des réflexions et des jugements nous place toujours dans le passé ou l’avenir. Vouloir quelque chose de précis c’est se mettre dans une attente d’un moment futur à venir. Etre présent à soi et à l’autre, c’est au contraire ne rien « vouloir », en se laissant guider par son ressenti profond, par ce qui vient naturellem…

Questions posées par Sexologie Magazine #2

3 En quoi la pratique du Tantra a-t-elle modifié votre perception de la sexualité?

Vaste question!! Initialement, je vivais la sexualité à la fois comme une satisfaction d'un désir, comme la recherche d'un plaisir immédiat.. Je cherchais aussi la pénétration et l'éjaculation…J'ai toujours beaucoup aimé le sexe. Quand j'avais 16 ans, et que je n'avais pas encore eu de réel rapport sexuel, je pensais que c'était la chose la plus importante au monde.. Mais en même temps, dans le rapport sexuel, il y avait quelque chose d'insatisfait au plus profond de moi, une quête profonde de l'être que je n'associais pas a priori au sexe.. Le tantra m'a permis d'aborder la sexualité autrement, en intégrant l'aspect spirituel à la sexualité. Sur le plan physique cela m'a permis d'intégrer ma sexualité yang (pénétrer et prendre, dans la puissance et l'ardeur) à une sexualité plus yin (caresses, effleurements, rencontre par le souffle et r…

Questions posées par Sexologie Magazine #1

Sexologie Magazine m'a interviewé en Avril 2007 sur mon livre l'Amant Tantrique.. On peut trouver l'interview à cette adresse.

En attendant, je place ici les questions qui m'ont été posées, ainsi que les réponses que j'ai donné..

1 Qu'est-ce qui manque le plus aux hommes sur le plan de la sexualité?
Globalement savoir unifier les pôles masculins et féminins. Mais le processus diffère en fonction de chaque homme. Dans mon livre je distingue les hommes yin des hommes yang. Les hommes yin sont plus dans la relation et les yang dans l'affirmation. La polarité fondamentale de pratiquement tout homme hétérosexuel, c'est la polarité yang. Si on ne peut pas la contacter, par inhibition souvent, par confusion entre violence et puissance surtout, on passe sa vie à essayer de survivre en justifiant et en contournant le fait de ne pas rencontrer sa puissance. Malheureusement, une fois qu'on a trouvé sa puissance yang, ou si l'on est naturellement un homme …